DA LOHAN

La troisième forme du système est interne. On la pratique assis, avec différents mudras (positions de doigts) et c’est cette fois l’esprit, en accord avec la respiration qui guide le Qi vers certains points d’acupuncture situés sur l’axe central du corps.

A l’inverse des Paumes de Bouddha ou du Siu Lohan, qui font plutôt travailler les méridiens associés aux organes internes, ce Qigong met l’accent sur les vaisseaux dits "conception" et "gouverneurs", situés l’axe avant du corps, l’autre le long de la colonne vertébrale.